L’esprit d’Alefa

Pour une croisière réussie à Madagascar

Partir en voyage à bord d’un boutre ou d’une pirogue d’Alefa c’est d’abord embarquer sur un bateau tout droit sorti d’un compte des Milles et Une Nuits et voguer à la découverte de la côte Nord Ouest de Madagascar.

C’est passer par une mer divine pour visiter une terre superbe. Des dizaines d’escales possibles, plages désertes, villages invisibles, bancs de sable, îles, mangroves, et toujours seulement quelques heures sur la mer pour beaucoup d’heures sur la terre.

C’est bivouaquer tous les jours sur un site nouveau, et partir pour une vraie aventure, tout en cultivant un art de vivre n’épargnant aucun de nos sens ; c’est ajouter, en quelque sorte, le mot « épicurien » au mot « aventure »…

Des voyages hors normes à la découverte d’une culture méconnue et de paysages grandioses, inaccessibles par la route. Plonger tous les jours pour le plaisir des yeux et quelques tapas pour l’apéro, acheter du poisson aux pêcheurs, pénétrer au cour des mangroves, regarder les enfants jouer, s’imprégner des sourires, se balader simplement au ras de l’immensité sauvage de ces paysages mystérieux qui disparaissent au loin vers l’Est.
C’est aussi favoriser une véritable écoute de la vie quotidienne de la brousse Sakalava et de tous ses rebondissements afin que chaque jour soit effectivement différent et imprévisible. C’est refuser de prévoir un itinéraire rigoureux pour mieux vivre une vraie histoire dans un vrai voyage. C’est partir vraiment ensemble, avec un équipage entièrement malgache, et entretenir avec bonne humeur la possibilité de découvrir, de s’apprécier, et de se respecter bien au-delà de nos différences.

C’est coller toujours, adhérer même, au terrain Malgache en général, et Sakalava en particulier, et tout faire pour que les voyageurs en ressentent les moindres contours.
C’est donner vie enfin, à nos rêves enfouis d’enfant ou d’adolescents, ceux d’une savoureuse et confortable liberté tropicale d’une autre époque, aux frontières de l’irréel….. l’espace de quelques jours..