Croisière 4 jours Nosy Be

Premières couleurs de brousse

Madirokely (Nosy-Bé) / Anjiabé

Rendez-vous à 6h30 dans nos locaux au bord de la plage pour un petit déjeuner sympa.Nous embarquons à bord d’un boutre Sakalava ou d’une grande pirogue traditionnelle à voile (en fonction de votre choix ! ) pour partir à la découverte d’une région où la mer représente la seule voie d’accès.Nous quittons Nosy Bé pour la petite Île d’Ankazoberavina (2 h00 de traversée tranquille). Baignade, plongée apnée et découverte d’un monde sous-marin incroyablement riche et varié, gentil et coloré. Puis après une courte traversée, atterrissage à Anjiabé, longue plage de 3km bordée par une cocoteraie semi-abandonnée, un site aux marées basses extraordinaires. C’est là que nous bivouaquons. Après un apéro et un repas de fruits de la mer, sieste, baignade et pour ceux qui le désirent, ballade pédestre pour observer les nombreuses espèces d’oiseaux, pour la plupart endémiques à Madagascar. Couché de soleil, apéro, repas… Et bonne nuit !

Anjiabé – Ambatofotsy

Lever de bonne heure et départ matinal pour 3 heures de traversée, longeant une côte splendide au relief varié et très boisé. Nous plongeons en apnée en cours de route sur un site tout à fait différent de la veille. Puis , à la voile ou au moteur, nous poursuivons notre voyage vers le village de Ambatofotsy. Ce village tout en longueur s’étire tranquillement le long d’une plage dorée. C’est un site important concernant les traditions royales Sakalava. Nous sommes en pleine brousse, et les habitants sont adorables. Le village est charmant, et les environs offrent un point de vue splendide. Nous nous promenons dans un univers où les roses et les verts soulignent avec beaucoup de grâce une immensité que nous devinons…bien au delà des yeux. Les lémuriens diurnes viennent souvent aux abords de ce village en fin d’après midi, et une autre espèce nocturne s’amuse parfois à voler le vin de palme qui coule des fleurs de cocotiers juste au dessus de nos têtes. Ce soir la douche est encore différente, et nous commençons à prendre notre place dans cet univers préservé hors du temps. Repas des fruits de notre pêche et apéro à la lumière des lampes tempêtes. Des grands yeux noirs s’allument dans la nuit, les chauves souris frugivores font claquer leurs ailes comme des capes fantastiques, et le ressac, le ressac…bonne nuit et bons rêves !

Ambatofotsy – Ambariomena

Départ le matin pour environ 2hoo de traversée. Plongée en cours de route sur un site encore complètement différent, où le corail forme de grandes tables de dentelle. Puis au moteur ou à la voile (cela dépend du vent..et de l’envie) en route pour Ambariomena, lieu de notre nouveau bivouac. Changement de décor ; nous sommes dans une sorte de fjord malgache, tranquille comme un lac, bordé de petites plages de sable orangé et de petits villages où la tôle est absente. Ce bras de mer s’enfonce ensuite profondément dans un dédale de palétuviers pour finir en rivière aux pieds de monts couverts de forêt primaire. Nous campons aux abords d’un village et en fonction du niveau des marées, l’après midi nous remontons le bras de mer où nous nous promenons à pied dans ce lieu enchanteur qui protégea des marins perdus pendant des siècles .Si la marée le permet nous remontons l’immense réseau de palétuviers dans l’après midi ou nous nous baladons au coeur des vallons étranges , royaume des pandanus et autres bizarreries végétales. Dans la lumière du jour déclinant nous contemplons les lourdes goélettes et autres boutres gonflées par les derniers souffles de vent solaires qui viennent jeter l’encre dans le calme irréel de cette baie. Le soir, apéro, repas sous les étoiles et… Bonne nuit ! bercés par les sons du village au loin et ceux de la forêt toute proche.

Ambariomena – Madirokely (Nosy Bé) via Marotony

Départ de bonne heure comme d’habitude pour une journée pleine de surprises. Nous plongeons en cours de route pour nous rafraîchir et attraper éventuellement de quoi faire une gourmandise. Nous en profitons pour voir ce que nous n’avions pas vu à l’aller. La baie qui abrite le beau village de Marotony (  » beaucoup d’arbres sacrés personnels  » en langue Sakalava ) nous retiendra une heure ou deux en fonction de nos envies et de la marée…Nous mangerons au bord d’une île aux dessous magnifiques, histoire de graver un peu plus profondément dans nos mémoires ces merveilleuses couleurs sous marines. Vers 14 h00 nous enverrons les voiles pour parcourir les trente kilomètres qui nous séparent de Nosy Bé. Des heures savoureuses au milieu d’un paysage grandiose…le bruissement de l’eau contre le flotteur, le chant de l’étrave … entre ciel et mer, mi oiseau et mi bateau, poussés par les rayons dorés d’un soleil couchant toujours différent nous rejoindrons Nosy Bé vers 17h00.

Continuer le voyage avec